Qu’est il arrivé à paideia et scholê ?


Selon le recueil des « Définitions » souvent attribuées au philosophe Platon, l’éducation, du grec ancien paideia, ce sont les «soins que l’on dispense à l’âme». La paideia désignait alors le processus d'éducation des hommes, une éducation comprise comme modelage ou élévation, par laquelle les étudiants s'élevaient à leur « vraie » forme, celle de l'authentique nature humaine. Et le premier sens du mot école, d’après son étymologie grecque (scholê), était «loisir», spécialement celui consacré à l’étude de l’homme libre.1

De nos jours, environ 20% des adultes qui résident en Europe, y compris dans les pays à revenu intermédiaire ou élevé, sont dépourvus des compétences dont ils auraient besoin, en matière d’alphabétisation, pour participer pleinement à la vie de la société, et sont ainsi désavantagés à plus d’un titre (Rapport UNESCO Education 2030 p.47).2

Mais ce qui inquiète davantage le pédiatre suisse Remo H. Largo c'est le constat que de plus en plus d'enfants sont déjà en burn-out (un terme normalement réservé à l’épuisement professionnel des adultes). Ils ne deviennent pas plus intelligents pour autant. De nombreux jeunes souffrent également d’une faible estime d’eux-mêmes. Selon lui, l’école, qu’il compare à une économie planifiée, sans le vouloir, produit des «losers», car elle ne répond pas suffisamment aux besoins individuels et émotionnels des jeunes gens. C’est dans l’auto-détermination, les apprentissages autogérés et les écoles libres qu’il voit des solutions. Cependant cela implique une remise en cause radicale de notre société.3

L’expert en éducation Sir Ken Robinson avance des arguments similaires et nous dit: « Nous devons nous intéresser aux alternatives. Les alternatives fonctionnent. Le plus grand défi pour le mouvement d’éducation alternative et d’école démocratique est de passer du statut de courant marginal à celui de courant dominant ! Alors nous réaliserons que nous n’avons pas besoin d’alternative, car nous aurons mis en oeuvre des principes qui marchent vraiment ! ».4

Ne nous sommes-nous pas trop égarés et n’est-il pas vraiment temps de redonner à l’éducation et à l’école leur sens éthique?



Sources:

1  fr.wikipedia.org Paideia Schola Définitions

2  UNESCO Report Education 2030 (FR) p.47 col.1

http://mobile2.tagesanzeiger.ch/articles/59299abaab5c370ec3000001

Talk at IDEC 2017 www.youtube.com/watch?v=IALCaqywibc

EN

FR

DE

Présentation